Administration des douanes et accises

 

 
       
 
  Barèmes
  Exonérations
  Remboursement
  Formulaires

 

  

 
 

Taxe sur les véhicules routiers


 

Loi du 22 décembre 2006 promouvant le maintien dans l'emploi et définissant des mesures spéciales en matière de sécurité sociale et de politique de l'environnement et portant ….

 7. réforme de la taxe sur les véhicules routiers ;

( Mémorial A – N° 239, p. 4722 et ss du 29 décembre 2006 )

modifiée par

- loi du 27 décembre 2007 concernant le budget des recettes et dépenses de l'Etat pour l'exercice 2008 ( Mém. A-2007, N° 236, p. 4089 );

- loi du 19 décembre 2008 portant modification de certaines dispositions en matière des impôts directs - chapitre 8 ( Mémorial A-2008, N° 198, p. 2628 );

- loi du 5 juin 2009 modifiant…….l'article 40 de la loi modifiée du 22 décembre 2006 promouvant le maintien dans l'emploi et définissant des mesures spéciales en matière de sécurité sociale et de politique de l'environnement (Mémorial A-2009, N° 154, p. 2296)

- loi budgétaire du 18 décembre 2009 ( Art. 17 taxe véhicules ) ( Mémorial A-2009, N° 254, p. 5111)

- loi budgétaire du 16 décembre 2011 ( Art. 16 taxe véhicules ) ( Mémorial A-2011, N° 266, p. 4366)

- loi du 21 décembre 2012 portant modification: …………; – de la loi modifiée du 22 décembre 2006 promouvant le maintien dans l’emploi et définissant des mesures spéciales en matière de sécurité sociale et de politique de l’environnement; Art. 6 ( Mémorial A-N° 270 du 21 décembre 2012, p. 3833 )

Règlement grand-ducal du 22 décembre 2006 portant exécution des mesures d'application de la La loi du 22 décembre 2006 promouvant le maintien dans l’emploi et définissant des mesures spéciales en matière de sécurité sociale et de politique de l’environnement

( Mémorial A – N° 244, p. 4862 et ss du 29 décembre 2006 )

modifié par :

- Règlement grand-ducal du 31 octobre 2007 modifiant le règl. g. d. du 22 décembre 2006 portant exécution des mesures d'application de la loi du 22 décembre 2006 promouvant le maintien dans l’emploi et définissant des mesures spéciales en matière de sécurité sociale et de politique de l’environnement ( Mémorial A-2007, A-195, p. 3483

- Règlement grand-ducal du 9 mars 2009 concernant l’octroi d’un remboursement partiel de la taxe sur les véhicules routiers et autres mesures diverses en matière de la taxe sur les véhicules routiers ( Mémorial A-2009, N° 45, p.603 )

- Règlement grand-ducal du 26 août 2009 concernant le remboursement de la taxe sur les véhicules routiers. ( Mémorial A-2009, N° 188, p.3082 )

- Règlement grand-ducal du 18 décembre 2009 concernant certaines modalités d'application en matière de taxe sur les véhicules routiers et la circulation sur toutes les voies publiques ( Mémorial A-2009, N° 256, p.5446 )

- Règlement grand-ducal du 16 décembre 2011 modifiant le règl. g. d.modifié du 22 décembre 2006 portant exécution des mesures d'application de la loi du 22 décembre 2006 promouvant le maintien dans l’emploi et définissant des mesures spéciales en matière de sécurité sociale et de politique de l’environnement ( Mémorial A-2011, A-275, p. 4911

- Règlement grand-ducal du 21 décembre 2012 modifiant le règlement grand-ducal du 22 décembre 2006 portant exécution des mesures d’application de la loi du 22 décembre 2006 promouvant le maintien dans l’emploi et définissant des mesures spéciales en matière de sécurité sociale et de politique de l’environnement, modifié. ( Mémorial A-N° 270 du 21 décembre 2012, p. 3845 )

EXONERATIONS

L-Art. 41. Par dérogation à l'article 40 (1) et 40 (2) les tracteurs utilisés exclusivement pour les travaux agricoles, horticoles, viticoles, dans la pisciculture et la sylviculture, sont exonérés de la taxe, lorsqu'ils circulent sur la voie publique et sont utilisés:

- à la traction de machines, d'instruments aratoires, de remorques ou de chariots chargés ou non, utilisés dans leur exploitation par les personnes qui exercent la profession d'agriculteur, d'horticulteur, de sylviculteur ou de pisciculteur ou par des personnes travaillant à leur service, pour autant que l'utilisation sur la voie publique ait un lien direct avec la gestion de cette exploitation;

- par d'autres entrepreneurs que les personnes susvisées, ou par leur personnel, pour l'exécution de travaux en rapport avec l'exploitation agricole, horticole, forestière ou piscicole de tiers, pour autant qu'aucun transport sur la voie publique de marchandises, de denrées ou d'animaux ne soit effectué autrement qu'entre les lieux d'une même exploitation ou entre la ferme et les terres qui en dépendent et inversement.

Dispositions d'exécution

R. g.-d. . - Art. 6.

(1) Pour les tracteurs visés à l'article 41 de la loi, le receveur compétent de l'Administration des douanes et accises peut, avant d'émettre une vignette fiscale, exiger le dépôt d'une déclaration de profession ( modèle 108 ) par le futur bénéficiaire de l'exonération.

Si cette déclaration de profession n'est pas présentée par le débiteur, le tracteur ne sera pas admis au bénéfice de l'exonération mais sera soumis à la taxe relative aux tracteurs.

(2) Il peut être renoncé au dépôt d'une déclaration de profession, si l'exploitant d'une telle entreprise dispose déjà, en vertu d'autres dispositions légales accisiennes, d'une autorisation lui permettant l'utilisation de " gasoil agricole ".

(3) La vignette fiscale sera rendue valable pour une durée de 5 ans.

L-Art. 42. Les véhicules historiques et de collection

– qui ont été immatriculés pour la première fois depuis le 1er janvier 1950 et dont la première immatriculation remonte à plus de 25 ans sont soumis à une taxe forfaitaire annuelle de 25 euros; pour les motocycles répondant à la condition ci-avant la taxe est réduite à 15 euros; – qui ont été immatriculés pour la première fois avant 1950 sont exempts de la taxe.

Pour les véhicules autres que les voitures à personnes et les motocycles, dont la première immatriculation remonte à plus de 25 ans, la taxe forfaitaire sera applicable à partir de la première échéance se situant après l’entrée en vigueur de la présente loi.

Dispositions d'exécution

R. g.-d. - Art. 4 (2)

Les taxes annuelles forfaitaires pour véhicules historiques ne sont pas remboursables.

L-Art. 43. (1) Le véhicule immatriculé au nom d’une personne invalide détentrice de la carte d’invalidité, prévue par la loi du 23 décembre 1978 concernant les cartes de priorité et d’invalidité, est, sur demande, exonéré de la taxe.

(2) Le véhicule immatriculé au nom d’une personne valide, qui a en charge une personne détentrice d’une carte d’invalidité B ou C, prévue par la loi du 23 décembre 1978 concernant les cartes de priorité et d’invalidité est, sur demande, exonéré de la taxe.

Dispositions d'exécution

R. g.-d. - Art. 7.

« Art. 7. (1) En application de l'article 43 de la loi, les véhicules visés sont exonérées de la taxe, sur demande, dans les limites et sous les conditions suivantes :

- la personne au nom de laquelle le véhicule est immatriculé, doit être détentrice d'une carte d'invalidité B ou C conformément à l'article 3 de la loi du 23 décembre 1978 concernant les cartes de priorité et d’invalidité. Sont assimilés aux personnes visées ci-avant, les mutilés et invalides de guerre.

- la personne valide au nom de laquelle le véhicule est immatriculé peut profiter de l'exonération, si elle a en charge, une personne détentrice d'une carte d'invalidité B ou C conformément à l'article 3 de la loi du 23 décembre 1978 concernant les cartes de priorité et d’invalidité.

(2) L'exonération visée au premier tiret ci-dessus est accordée sur simple demande (verbale ou écrite) du détenteur de la carte d'invalidité au nom duquel la voiture est immatriculée. Une copie de la carte d'invalidité est à remettre au receveur de l'administration. L'exonération ne prend cours qu’à partir de la date de dépôt de la demande avec les pièces requises.

L'exonération visée au deuxième tiret ci-dessus est accordée sur simple demande (verbale ou écrite) de la personne valide au nom de laquelle le véhicule est immatriculé. Une copie de la carte d'invalidité ainsi qu'un certificat de composition de ménage récent ( maximum 1 mois ) est à remettre au receveur de l'administration. L'exonération ne prend cours qu’à partir de la date de dépôt de la demande avec les pièces requises.

(3) Afin d'être prise en considération pour l'octroi de l'exonération, l'invalidité doit ou bien avoir un caractère permanent ou porter sur une durée de deux ans au moins. Les invalidités temporaires de moins de deux ans sont par conséquent écartées et aucune exonération (même partielle) n'est dans ce cas accordée.

(4) L'exonération totale ne peut être accordée que pour un seul véhicule.

(5) L'exonération ne sera pas accordée si le véhicule est destiné au transport de tierces personnes, sauf si les conditions suivantes sont réunies :

il ne s'agit que d'un transport occasionnel à titre gratuit;

- le genre de l'invalidité nécessite le recours à un conducteur d'autos ou l'assistance d'un aide;

- la voiture est soit utilisée par le conjoint, un parent ou l'infirmier de l'invalide, soit dans l'intérêt du ménage de l'invalide, soit à des fins en rapport avec son état de santé.

- le véhicule n'est pas destiné au transport de choses à moins qu'il ne s'agisse que d'affaires personnelles de l'invalide ou des personnes désignées ci-avant.

L'invalide ou le handicapé peut se faire accompagner, sans qu'il en résulte la perte ou le refus de l'exemption par des membres de sa famille ou par des tiers à qui il peut également confier la conduite de la voiture lorsque le genre de son invalidité (par exemple cécité, paralysie des membres supérieurs ou inférieurs) nécessite le recours à une telle aide. L'invalide peut de même être autorisé à se faire assister par un conducteur s'il ne possède pas de permis de conduire (par exemple enfant mineur). Mais l'invalide doit toujours être présent dans la voiture, sauf des cas exceptionnels tel un voyage-retour à vide après le transport de l'invalide par un aide de son domicile à son lieu de travail ou dans l'intérêt exclusif de son ménage ou en rapport avec son état de santé.»

(6) L'usage abusif au sens du paragraphe 5 d'une voiture à personnes pour laquelle décharge totale a été accordée, entraîne l'annulation de la faveur fiscale pour toute la période de l'usage abusif et au moins pour la durée de six mois.

(7) Les exonérations accordées, aux détenteurs d'une carte d'invalidité B ou C, avant l'entrée en vigueur du présent règlement gardent leur validité jusqu'à la fin de la validité de la vignette fiscale émise.

(8) L'assujetti dispose des voies normales de recours contre toutes les décisions prises en rapport avec l'exonération de la taxe (refus de l'exemption, annulation de la décision d'exemption).

Dispositions d'exécution

R. g.-d. du 22 décembre 2006, . - Art. 11.

(1) Toutes les exonérations totales ou partielles accordées avant l'entrée en vigueur de la loi restent valables jusqu'à la prochaine échéance et peuvent être prorogées, dans la mesure où, en vertu d'une disposition de la loi, l'exonération est prévue.

Les bénéficiaires qui peuvent continuer à faire valoir le droit à une exonération de la taxe en vertu de la loi, doivent, à la première requête du receveur, apporter les preuves exigées par le présent règlement.

Les bénéficiaires d'une exonération, qui ne peuvent plus prétendre, en vertu de la loi, à une exonération, sont redevables de la taxe à partir de l'entrée en vigueur de la loi.

L-Art. 44. (1) Les véhicules immatriculés au nom de l'Etat, des communes et de la Cour grand-ducale sont exonérés de la taxe.

Sont exonérés, sur demande, les véhicules d'intervention spécialement aménagés et non-immatriculés au nom de l'Etat ou des communes. L'exonération ne sera accordée, que si le détenteur agit sans but lucratif ou d'ordre commercial.

L-Art. 44. (2) Les véhicules immatriculés au nom des établissements publics peuvent, sur demande, être exonérés partiellement ou totalement de la taxe.

L-Art. 44. (3) Les véhicules immatriculés au nom d'institutions ou d'organismes étrangers ou internationaux ou de leurs fonctionnaires jouissant du régime des immunités et franchises diplomatique, sont exonérés du paiement de la taxe, sous condition de réciprocité.

Dispositions d'exécution

R. g.-d. du 22 décembre 2006, . - Art. 8.

(1) L'exonération accordée sur base de l'article 44(1) premier alinéa de la loi est constatée sur base du numéro d'identification national du titulaire de l'immatriculation visée.

En application de l'article 44(1) deuxième alinéa de la loi, l'exonération sera accordée pour un véhicule d'intervention sur simple demande, s'il est apporté la preuve que le véhicule n'est pas utilisé dans un but commercial.

(2) L'exonération prévue à l'article 44(2) de la loi, sera accordée, sur demande écrite, s'il est prouvé à la satisfaction de l'administration que le requérant jouit du statut d'établissement public. A cette fin un extrait du Mémorial relatif à la création de l'établissement public est à joindre à la demande.

(3) L'exonération prévue à l'article 44(3) de la loi est constatée sur base du numéro d'identification national du titulaire de l'immatriculation visée.

Peuvent bénéficier de l'exemption de la taxe, à condition de réciprocité,

a) les voitures de service des missions diplomatiques étrangères accréditées à Luxembourg; b) les voitures des membres du personnel diplomatique des missions en question ou du personnel administratif et technique, pour autant que ce dernier ne relève pas de sa juridiction luxembourgeoise; c) les voitures de service des postes consulaires établis à Luxembourg à condition que le chef du poste consulaire soit fonctionnaire de carrière ressortissant de l'Etat d'envoi et qu'il n'exerce au Luxembourg, en dehors de ses fonctions, aucune occupation privée de caractère lucratif; d) les voitures des fonctionnaires consulaires (consul général, consul, vice-consul, agent consulaire) et employés consulaires qui sont fonctionnaires de carrière, ressortissants de l'Etat d'envoi et n'exercent au Grand-Duché, en dehors de leurs fonctions, aucune activité lucrative; e) les voitures de service immatriculées au nom des Institutions européennes ainsi qu'au nom des fonctionnaires jouissant des immunités et franchises diplomatiques; f) les voitures de service d'Institutions ou d'organismes étrangers ou internationaux et de leur personnel pouvant se prévaloir du régime des immunités et franchises diplomatiques.

(4) Les voitures immatriculées avec la plaque spéciale CD et appartenant en conséquence aux missions étrangères, ou aux personnes régulièrement inscrites dans la liste diplomatique bénéficient de l’exonération sans formalités spéciales.

(5) Toute requête en exonération de la taxe au profit d'une voiture immatriculée au nom d'une personne physique doit être adressée par la mission étrangère intéressée au ministère des Affaires étrangères qui transmettra la demande à l'Administration des douanes et accises avec l'indication que les conditions spéciales requises dans le chef du requérant pour bénéficier de la mesure de faveur sont remplies ou non.

(6) L'exonération de la taxe est accordée ou refusée définitivement sur la base des pièces indiquées ci-dessus.

En cas de doute, lors de l'immatriculation d'un véhicule au nom d'un fonctionnaire, les autorités d'immatriculation ou le receveur peuvent se faire présenter une attestation adéquate.

La vignette fiscale émise sera rendue valable pour 5 ans.

R. g.-d. du 22 décembre 2006, . - Art. 11.

(1) Toutes les exonérations totales ou partielles accordées avant l'entrée en vigueur de la loi restent valables jusqu'à la prochaine échéance et peuvent être prorogées, dans la mesure où, en vertu d'une disposition de la loi, l'exonération est prévue.

Les bénéficiaires qui peuvent continuer à faire valoir le droit à une exonération de la taxe en vertu de la loi, doivent, à la première requête du receveur, apporter les preuves exigées par le présent règlement.

Les bénéficiaires d'une exonération, qui ne peuvent plus prétendre, en vertu de la loi, à une exonération, sont redevables de la taxe à partir de l'entrée en vigueur de la loi.

L-Art. 45. (1) Les remorques tractées ou traînées par des véhicules automoteurs du type 'machines-outils' ainsi que les machines-outils montées sur remorques peuvent être exonérées du paiement de la taxe;

L-Art. 45. (2) Les remorques utilisées par des forains ainsi que les roulottes de chantier peuvent, sur demande, être exonérées du paiement de la taxe;

L-Art. 45. (3) Les remorques tractées ou traînées par des véhicules routiers et aménagées spécialement pour le transport de personnes peuvent, sur demande, être exonérées du paiement de la taxe.

L-Art. 45. (4) Les remorques dont la masse maximale autorisée ne dépasse pas 750 kg et les remorques du type «roulottes ou caravanes de camping» sont exonérées de la taxe. La nouvelle taxe sera appliquée pour la première fois à la date d’échéance du véhicule concerné.

L-Art. 45. (5) Les machines sont exemptes de la taxe.

L-Art. 45. (6) Pour chaque plaque spéciale pour véhicules routiers, la taxe est fixée à 100 euros.

Dispositions d'exécution

R. g.-d. du 22 décembre 2006, . - Art. 9.

(1) Pour bénéficier des exonérations prévues à l'article 45 (1) à (3) et (5) de la loi, il doit être prouvé à la satisfaction de l'administration, que les véhicules concernés répondent aux critères fixés à l'arrêté grand-ducal du 23 novembre 1955 pour la dénomination employée.

(2) Sur base du code attribué par les autorités d'immatriculation lors de l'immatriculation, le véhicules visés à l'article 45(4) de la loi sont exonérés de la taxe.

Relevé indiquant les véhicules automoteurs considérés par le ministère des Transports comme machines au sens de l'article 2, 8° du code de la route

Instruction de service du ministre des transports du 23 janvier 1968

Appareil de manutention

Fördermaschine

 

(p. ex. tapis transporteur)

( z.B. Förderband)

 

Balayeuse et arroseuse

Strassenspreng und Kehrmaschine

 

Batteur aspirateur automoteur pour tapis

Selbstfahrende Teppichklopfmachine

 

Bétonnière automotrice ( à condition que la bétonnière soit mue par le moteur du véhicule)

Selbstfahrende Betonmischmaschine (unter der Bedingung, dass die Mischvorrichtungen durch die Antriebsmaschine des Fahrzeugs angetrieben werden

 

Bineuse et sarcleuse

Land und forstwirtschaftliche Motorhackmaschine und Motorwalze

 

Bulldozer

Planierraupe

 

Charrue à moteur

Motorpflug

 

Chasse neige automoteur

Selbstfahrender Schneepflug

 

Compacteur

Bodenstampfer

 

Compresseur mobile à moteur

Kraftfahrzeug mit einer fest aufmontierten Druckerzeugungsanlage

 

Excavateur

Bagger

 

Foreuse à carotte

Kernbohrmaschine

 

Goudronneuse avec fondoir de goudron et de bitume

Teerspritzmaschine mit Teer und Bitumkocher

 

Groupe électrogène automoteur      

Selbstfahrendes Stromaggregat

 

Grue automotrice ( à l’exclusion du véhicule équipé en dépanneuse )

Selbstfahrender Kran (mit Ausnahme des als ausgerüsteten Fahrzeugs Abschleppwagen

 

Machine à fendre

-Motorspaltmaschine

 

Machine à fraiser le sol

-Bodenfräse

 

Moissonneuse

Mähmaschine

 

Moissonneuse batteuse

Mähdrescher

 

Nivelleuse automotrice

Selbstfahrende Planiermaschine

 

Pelle mécanique automotrice

Selbstfahrende Aufladeschaufel

 

Presse à paille ou à foin

Selbstfahrende Stroh und Heupresse

 

Pulvérisateur automoteur à désinfection

Selbstfahrende Spritze für Schädlingsbekämpfung in der Land- und Forstwirtschaft

 

Rouleau compresseur

Strassenwalze

 

Scie à moteur

Motorsäge

 

Scraper (benne racleuse)

Schürfkübelraupe

 

Traceuse automotrice pour marques sur le sol

Kraftfahrzeug mit festeingebautem Vorrichtungen zur Markierung von Strassenfahrbahnen

 

Trayeuse automotrice (sans citerne)

Selbstfahrende Melkmaschine (ohne Ziterne)

 

Treuil

Kabelwinde

 

Véhicule à plateforme mobile ou à échelle

Turm und Leiterwagen

 

Véhicule automoteur équipé d'agrégats et de ventilateur servant au vidange de silos

Kraftfahrzeug mit eingebautem Aggregat und Gebläse zur Entleerung von Silos -

 

Véhicule automoteur équipé de foreuses destinées à effectuer des sondages de sol

Kraftfahrzeug mit festeingebauten Bohrgeräten (Klappmast und Bohranlage) für Untersuchungs und sonstige Bohrungen

 

Véhicule automoteur servant à l'enregistrement et à la retransmission de prises de vues et de sons radiographiques

Selbstfahrendes Fahrzeug mit Einrichtung zur Aufnahme und Uebertragung von Rundfunksendungen oder zur Aufnahme von Tonfilmen

Véhicule servant à l'établissement et au nettoyage des drains

Grabenherstellungs und Graben Reinigungsmaschine

Véhicule dragueur de boue à pompe aspirante et véhicule de vidange des fosses d'aisance

Schlammsaug oder Fäkalienwagen

 

Vibreur

Bodenrüttler

L-Art. 46. (1). Les véhicules des catégories M1, M2 et M3, propulsés exclusivement par un moteur électrique ou par un moteur alimenté par une pile à combustion sont redevables d’une taxe annuelle qui ne peut être inférieure à 30 euros

Dispositions d'exécution

R. g.-d. - Art. 10.

En application de l’article 46 de la loi, les véhicules des catégories M1, M2 et M3 propulsés exclusivement par un moteur électrique ou par un moteur alimenté par une pile à combustible sont redevables d’une taxe annuelle de 30 euros.

Les véhicules hybrides fonctionnant avec un moteur à piston associé à un moteur électrique ou une pile à combustible, sont imposés suivant le régime du carburant (essence ou diesel).

 

 
Formulaires

Formulaires

Recrutement-carrières

Recrutement et carrières

Relations publiques

Manifestations et réceptions

 

 

Centrale téléphonique

 +352 2818 2818

 

Taxe annuelle automoteur

 +352 27488 488

 

Vignette 705

 +352 2818 4211

 

eDouane PLDA

 +352 2818 2000

 
           
Dernière mise à jour de cette page : 25.11.2016